The Mood after the show Première Classe !

Quelques retours sur images et feelings après ce salon Première Classe qui nous a tant plu, baignées dans une atmosphère lookée mais décontractée et dans un décor de verdure apaisante.

A little bit of visual feedback and impressions after the Première Classe tradeshow which we so enjoyed, along with its stylish yet casual atmosphere and décor of soothing greenery.
Il régnait une ambiance légère dans ce petit village de créateurs sous tentes blanches, avec des ouvertures sur le ciel histoire de permettre à certains exposants de poser à la lumière du jour avec leurs créations sous les objectifs photos scrutateurs de la presse et des passionnés de mode.

C’était bon également de voir les visiteurs lookés se prêter au même jeu et poser au soleil pour les photographes présents.

De part et d’autre on se parle, on échange, on rit même des poses que l’on prend quand on cherche à donner vie à sa tenue.

La mode doit nous rendre happy et ça nous a plu cet énorme Smile argent suspendu à l’entrée du salon annonçant une ambiance sous le signe du plaisir et de la bonne humeur.

Le salon hybride« Don’t believe the Hype » intégré à l’événement avait réussi sa mission 1989, avec ce stand proposant version impression « gaufrier sur coton », une des 17 pochettes vinyles dessinées par l’illustrateur François Morel , et ce sous les watts des DJs choisis pour l’occasion. Tous voulaient un t-shirt collector, nous les premières.

Un thème comme celui proposé est toujours fédérateur, chacun y puise sa propre énergie et la musique rassemble tout le monde.

On attendra avec impatience que le concept store spootnik mette en vente les objets conçus spécialement pour l’événement, ceux qui étaient exposés à l’intérieur de vitrines; les créations de 17 participants du Salon. Ce sera en décembre !

Notons également que le salon inaugurait un corner vide dressing avec “The Market Show” ; un bon moyen de profiter de pièces créateurs à moindre coût.

Nous remercions toute l’équipe organisatrice de Première Classe de nous avoir désignées comme blogueuses et photographes officielles de l’événement. Nous avons travaillé pour eux avec beaucoup de plaisir et nous espérons que notre report coups de cœur fera germer dans vos esprits quelques envies d’accessoires car on puise sur ce salon beaucoup d’influences créatives.

Lightness prevailed over the small white-tented village of designers with openings to the sky. Exhibitors were therefore able to place their creations in natural light for the benefit of press cameras and fashion lovers alike.

And we loved how the stylish visitors did the same by posing in the sun for photographers.

Both parties chatted away and laughed about the poses made in a bid to give life to the outfits.

Fashion is supposed to make us happy, and we loved the enormous silver smiley face suspended at the entrance of the tradeshow, setting a fun and good-natured tone for the event.

The hybrid “Don’t Believe the Hype” fair integrated into the event achieved its 1989 mission, thanks to its stand offering “waffle iron on cotton” prints of 17 vinyl sleeves by the illustrator François Morel, all to the beat of the DJs chosen for the event. Everyone wanted a collector’s item T-shirt, not least the two of us!

This is the kind of theme that never fails to unify; while everyone channels in their own energy, the music forms the glue.

We can’t wait until December when the objects designed for and showcased at the event by the 17 participating designers become available for sale at the Spootnik concept store!

Also noteworthy was that the tradeshow’s inauguration of an open dressing area with “The Market Show”: a good way of promoting more affordable designer pieces.

We would like to thank the entire organisation team of Première Classe for selecting us as official bloggers and photographers for the event. We had a terrific time working for them, and we hope that our report on our favorites give you a few ideas for accessories which we drew from the creative influences present at the tradeshow.

Notre sélection au salon TRANOI Paris

Nos favoris PREMIERE CLASSE suite