La mode à l'heure de l'Islande

De retour des vacances d‘été en Islande, nous avons eu envie de vous faire partager quelques street style du lieu dit. Un rapide petit focus sur la mode d’un pays où l’on croit être est au bout du monde!

Les lumières dans ce pays sont d’une violence explosive et viennent souligner un décor fait de vallées perdues, d’innombrables cascades plus belles les unes que les autres, de montagnes multicolores et d’immenses glaciers.

Nous en avons parcouru des kilomètres où les seules espèces vivantes que nous croisions étaient les moutons ou les chevaux.

Pourtant loin d’une civilisation qui nous rappelle la mode, au fin fond de quelques fjords et au sein de la capitale Reykjavik qui compte un peu moins de 200 000 habitants, la plus grande ville du pays, nous nous sommes laissés aller à observer la fashion attitude de ces habitants qui s’expriment avec une certaine fantaisie.

Tout d’abord en pleine période estivale, comment reconnaitre une personne du cru ? Rien de plus facile, les touristes arborent de belles vestes d’hiver, des bonnets en laine achetés sur place (mon premier achat en foulant cette terre..). Quant aux locaux, c’est en petite robe à bretelles (vous savez de celles que vous portez au bord de la plage) ou en t.shirt que vous les verrez déambuler dans les rues par 10-15°degrés mais sous un ciel dégagé et un vent à décorner les boeufs..

La fraicheur du climat ne fait pas peur aux shorts qui se portent au-dessus d’un legging. Les vêtements d‘été se mêlent aux autres saisons.

Des serre-têtes en velours, des fleurs en plastique viennent agrémenter des coiffures romantiques d’une autre époque.

L’art du vintage semble également être au goût du jour tant vestimentairement que pour le mobilier.

Les cheveux se platinent, les franges se portent courtes.

Les couleurs s’affichent sur tous les vêtements, quels que soient  les âges..

Les hommes aiment la barbe, bien taillée. ils en prennent grand soin d’ailleurs; les barbiers dans les villes ne manquent pas. C’est le look Farmer branché que vous croiserez sur un cheval, dans un énoooorme 4X4 ou dans les rues piétonnes de la capitale, cheveux coiffés en arrière et lunettes stylées sur le nez..

Les lunettes de soleil jouent l’exubérance et les verres se colorent.

Vous ne verrez pas de stilettos, mais des talons compensés.. Je pense qu’il faut revenir en hiver pour comprendre ce côté massif apprécié par la citadine Reykjavikienne.

On y trouve également des concept stores multi-marques qui  émergent dans la ville tel que Kron by Kronkron par exemple.

En revanche aucune marque de luxe dans la capitale ou alors j’ai manqué la rue qui comme dans chaque grande ville les concentre tous, ou alors c’est qu’il existe au moins une ville au monde où l’on échappe à la grosse machine luxe.

La mode nordique est véritablement différente de ce que l’on peut rencontrer dans les pays latins, elle est sans fioriture. Des coupes simples, des matières durables, elle doit être fonctionnelle et résistante.

La laine est une matière très utilisée dans le prêt-à-porter. Les islandais adorent le tricot, d’ailleurs connaissez vous beaucoup de pays où l’on trouve des pelotes dans les supermarchés ?

J’ai essayé ô combien insisté pour trouver THE pull traditionnel en laine super original unique qui me tiendrait chaud tout l’hiver mais au contact de la peau c’est juste impossible..Les pulls sont toujours très colorés, les motifs géométriques ornent les épaules, le style est très marqué, itou pour le bonnet, gants, chaussettes et j’en passe.

Je me suis rabattue sur 2 marques (parce que j’ai tout de même effectué 2 achats ; on ne se refait pas ) : Icewear (le bonnet rouge porté sur une des photos: en laine certes mais doublé pour éviter les interactions électriques entre mon portable et mes cheveux..)  et 66 north une des plus anciennes marques islandaises de vêtements de sport.

La marque Geysir offre une très jolie gamme de vêtements tricotés avec de beaux manteaux et accessoires en laine, pour avoir un look farmer branché, bref c’est mon coup de coeur. Pour la peine je vous partage leur bande annonce , il vous suffit de cliquer sur la photo ci-dessous pour la découvrir :

La fantaisie dans la mode est contre toute attente très présente dans ce pays. Quand elle s’affiche, elle est expérimentale, sans code particulier, elle semble être libre,  certainement à l’image de son pays où les éléments restent immaitrisables et offrent des paysages écorchés de début ou de fin de monde.

Il y aurait tant de choses à écrire sur ce pays déroutant, si vous me lancez sur le sujet il y en a pour un moment !

Et pour finir cet article je ne résiste pas à l’envie de publier la photo de ce japonais que j’ai croisé dans un musée avec ses lunettes gold à paillettes et une pic de mes Golden Goose et des chaussettes Bonne Maison le tout photographié devant cette impressionnante cathédrale Hallgrimskirkja (repeat after me!) et pis.. qui a dit qu’il n’y avait pas de palmiers en Islande ?

Les foulards d'Atelier Peacock

D'autres modèles de la collection SU PARIS