Le Who's Next AH2014/2015: les créateurs

Nous sommes toujours très intéressées à découvrir les recherches matières de jeunes designers, la manière qu’ils ont eu de les aborder, tout comme nous aimons à les voir repousser les limites des formes et notre manière de porter le vêtement.Nous avons encore le souvenir  d’une discussion avec Naco Paris qui aimait bousculer les conventions pour utiliser des matériaux non dédiés à la mode. Ca nous plaisait de le voir refuser que les choses restent figées. C’est le même sentiment que nous ont laissé certains créateurs aujourd’hui : ils aiment aller toujours plus loin, se dépasser et surprendre… certainement la clé du succès d’une mode nouvelle et riche !
Nous avons pu constater par exemple que le cuir quand il est exploité est aisément chahuté, le latex comme le néoprène ou la peau de poisson sont quant à elles de nouvelles composantes.

We are always very interested in discovering young designer’s exploration of materials: their approach, and how they push the limits of form and the way the garment is worn.

We remember our discussion with Naco Paris who told us how he likes turning convention on its head by using materials not used in fashion. We love seeing his refusal of things being a certain way. We also see this in some of the designers today: they like taking things a bit further in order to to outdo themselves and surprise – truly, these are the keys to the success of rich, new fashion trends!

For instance, we saw new approaches to leather, and the addition of latex, neoprene and fish skin are components.

Heezin: Une marque coréenne très fraiche et poétique qui présente pour la première fois sa collection au Who’s Next et en France de manière plus générale. Un univers onirique emprunt d’une grande douceur où les imprimés sont les composantes essentielles de la collection ; ces derniers sont dessinés par la créatrice. Elle n’a aucune peur de marier les couleurs, d’explorer en taille XXL des motifs et elle veille à apporter des détails à ses produits, au niveau des doublures, piqûre, et ce, toujours en couleur.
On aime ses imprimés traités extra larges  qui impliquent des pièces imposantes telles que des manteaux ou jupes longues.
La créatrice, assise à son stand sur un tabouret haut avec une jupe trainant au sol est notre premier coup de cœur visuel du salon


Pas du tout : Un créateur roumain qui a nommé sa marque à la française « because it sounds good ! » dit il pour sa 5ème collection. C’est une première pour lui aussi la France.
Le traitement des matières est au cœur de son travail ; il mélange des textures variées comme le cuir et le coton.
Nous avons retenu deux pièces de sa collection : un top cuir et coton et une jupe cuir au motif embossé.

Private Archives :
Le cuir même le faux est du meilleur effet et c’est ce que nous démontre la créatrice de la marque Hong Kongaise qui propose une ligne de produits en simili cuir lavable et repassable. Le résultat est vraiment très intéressant et on a particulièrement envie de l’adopter car c’est une véritable seconde peau qui prend bien la lumière.

XX XY : une marque unisexe crée par un duo franco coréen qui s’éclate à travailler, transformer les composantes ; un véritable laboratoire matières et produits où tout est produit par leurs soins.
Leurs sujets de prédilection, ce sont les matières nobles (cuir, cachemire,soie) et leur exploration matière est illimitée: entre autres le cuir et le caoutchouc, du cuir avec du fil lurex, des piquages de fil sur cuir pour un rendu tressé… les résultats visuels sont particulièrement intéressants.
Quant aux formes, elles sont toujours pensées utiles et confortables : on a retenu le manteau parachute créé pour pouvoir être enlevé sans l’avoir à la main, des vestes à astuces avec des poches sur les manches pour pouvoir insérer son portables, un pantalon guêtre pour allonger la silhouette.

YUJ yoga with style:
Juste parce que le Yoga est un concept qui entre dans la création mode, que les matières sont traitées dans le respect du bien être et du développement de soi.
L’idée nous plait tout comme nous aimons à trouver des matières confortables dans des formes qui se rapprochent du sport.

CHRISTOPHE SAUVAT :
L’ethnique on en a parfois marre à force de surexploitation mais pas cette fois ci car la collection de cette marque est très raffinée. On s’est bien toquées pour leurs ponchos relevés d’un motif graphique.
On retient également la tendance “pyjama de ville” que nous adorons; porté avec un grand manteau, c’est tellement chic!         Découvrez leur site, les photos font vraiment envie.

Lil pour l’autre : Une petite marque française, basée dans le nord de la France (Amiens), qui a juste 1an 50 ans et qui sait nous faire rêver en couleur.
Les mailles ajourées ce sont les matières sexy que l’on aime porter en hiver . On les apprécie graphiques, légères, ajourées.. sur des pulls, sur les jambes mais aussi sur des robes afin qu’elles sculptent le corps.
La marque ne traite pas uniquement la maille seule, ils la mélange également au cuir, à la mailles, aux jersey.

Bonheur : C’est notre coin de ciel bleu à l’année avec une collection qui a comme constante d‘être traitée principalement dans des tonalités blanches, ivoires ou dans des tonalités proches de notre carnation. Seules quelques pièces isolées sont proposées en noir pour valorisé des clous, un col fourrure et sont là pour marquer l’hiver.
Natacha Basic, la créatrice, fait de sa marque une philosophie de bien être et son idée nous plait. On se sent bien avec elle!

Beautiful Soul London : Parce que le violet est l’une des obsessions mode du moment selon le bureau de tendance Martine Leherpeur et nous adhérons à cette addiction visuelle. Une couleur forte et envoutante sur des robes plutôt sages offre un rendu agréable et dynamique à la silhouette.

 Defend:
Une nouvelle marque parisienne avec comme mascotte Brahim Zeibat,  plutôt sympa pour une marque de streetwear ! Pourquoi “The Defend” avec un symbole très fort ( une arme)? pour que chacun sache défendre la cause qui lui tient à coeur, par exemple les droits des enfants. Une équipe de créateur dont Brahim fait partie . Il n’est pas seulement un corps agile… pour ne pas dire qu’il danse comme un dieu !

LE LÉON:

Parce que l’univers d’un créateur est aussi important que son produit. Ce sont 2 personnes très sympas qui sont  aux commande de cette marque. Elise dessine les motifs et Léon à l’origine du projet, s’occupe de la direction artistique.
Un logo très personnel et amusant que l’on retient facilement avec son petit béret
Et puis on aime les créateurs qui portent des messages sur leurs produits, quand ces messages sont légers et amusants.
Un gros coup de cœur pour un sweatshirt avec une illustration légère et poétique, très glamour parisien. On adore d’ailleurs les macarons volants !
Ils travaillent beaucoup le sweat, le mérinos et surtout ne pas rater d’ici quelques semaines leur série spéciale  Saint Valentin !!!!

La création s’internationalise et certains pays émergent dans le décor de la mode. Nous avions déjà remarqué la création roumaine, ukrainienne ; les turques sont cette année à l’honneur du Salon Who’s Next avec des prix qui leurs ont été dédiés.

NEJ : Des pièces fluides et aériennes traitées que dans des matières organiques avec des mélanges que l’on aime tels que le cuir et soie.

SIMAY BULBUL TASARIM :
Une collection vraiment luxe avec un travail du cuir particulièrement raffiné . Il est imprimé, tressé, embossé ou coupé au laser. Il est également marié à de la soie, de la fourrure. Les pièces sont exceptionnelles et d’une grande modernité.
Une marque qui a déjà 8 ans mais qui est encore trop peu connue en Europe.

OSKLEN :
Une marque brésilienne que nous suivons depuis toujours car elle est ingénieuse et créative également dans son exploration de matières. Elle prône l’éthique dans son business et fait vivre l’économie textile de son pays. On garde en mémoire le parcours incroyable du créateur, un chirurgien cardiaque adepte de sports extrêmes et qui se sent concerné par d’autres sujets que la mode qu’il crée; ce qui peut être la nourrie, la rend aussi intéressante et riche…
Notre sélection : un top ajouré découpes laser cuir, un pantalon à imprimé psychédélique et un sac ballon de foot en cuir de saumon.
On compare ce créateur à un Marc Jacobs du Brésil !

CULTURE By Cristian Samfira :
Encore et toujours ce traitement impressionnant de matières difficiles car peu souples comme le cuir que l’on découpe au laser avec une infinie précision. Le motif est apporté dans la matière elle même que l’on ajoure pour laisser apparaitre une doublure colorée; encore un élément visuel qui se rajoute.
Le 3D, le plissé, tout est là pour un rendu visuel qui augmente en présence!

THE COOL REPUBLIC

L’idée du concept store nous séduit puisqu’il propose toujours une sélection très personnelle et bien mise en valeur des créateurs qu’il propose.
Nous sommes très accro aux Tshirts à message d’humeur ou d’humour.
Alors Jacques ou Bernadette ?

Pour siester sans se faire mal ! chouette idée mais qui fiche un peu les jetons pour les spectateurs…

MINA FEINGOLF

Une pause objet pour se détendre de nos nourritures textiles mais qui accompagne la mode en couleur avec des cubes résines. On reste dans cette ambiance joueuse raccord avec le thème du Salon.
Mina et la créatrice de ces objets ludiques dotés de symboles multiples.

NOT JUST A LABEL
un site référent en terme de promotion de jeunes créateurs, présentait sa toute dernières sélection de talents sur un stand à son nom.

SNEHA ARORA : une créatrice indienne qui traite du thème de l’Armée avec des imprimés militaire, de véritables armées sur tissu et une accessoirisation métal or qui se marie parfaitement à la tonalité kaki omniprésente dans sa collection.

HANGER :
Un total parti prix pour une nouvelle matière : le latex qui est exploité sur la quasi totalité des pièces.
C’est la véritable révolution matière du moment que l’on retrouve chez les créateurs les plus pointus.

TVDB : traduction « Tom van der Borght » (pour les plus curieux)
Attention aux yeux car cette collection unisexe ne s’adresse qu’aux plus excentriques
Un univers très coloré avec la particularité de proposer une collection annuelle dans laquelle les textures se mêlent:  jacquards, laines, jersey, imprimés digitales…
Certaines pièces sont uniques et faites à la main . Une marque qui a 1 an avec un designer qui traité la mode avec humour.
Un peu de légèreté fait du bien dit il, mais sa marque n’est réellement connue qu’en Chine, au japon mais pas en Europe
Le thème de sa collection: le corps humain, le Safari ! Vaste programme…

INBAL GVILI :
Marque israélienne explorant un imprimé  végétal , un motif unique se déployant sur tout le vêtement,  des branchages aux ramifications infinies. Une très belle exploration de dessin sur une robe asymétrique nous a beaucoup plu.

PASKAL :
Des proposition nouvelles de robes avec des découpe laser et doublures colorées. Un clin d’oeil aux armatures des robes anciennes, les crinolines cages mais version plus souple

Heezin: This fresh and poetic label out of Korea is presenting its collection at the Who’s Next and across France for the first time. It is an intensely soft, dreamlike universe has where the prints, drawn by the creator herself, are the key component of the collection. She is not afraid of blending colours, exploring extra-large patterns, while making sure that all the details – lining, stitching, etc. – are in colour.

We love her extra-large prints used on dominating pieces like jackets and long skirts.

Seated at her stand on a high stool, her skirt touching the ground, Heezin’s creator offered our first visual favourite of the tradeshow.

Pas du tout: A Romanian designer who has given his label a French name for his fifth collection “because it sounds good”! This is also his first time exposing in France.

His use of fabrics is central to his work; he mixes varied textures like leather and cotton.

Two pieces from his collection stood out for us: a leather and cotton top, and an embossed leather skirt.

Private Archives:

The designer of this Hong Kong label demonstrates the striking effect of leather and its imitation version through her line of imitation leather products that can be washed and ironed. The result is really interesting and it made it want to wear it as a second skin that captures the light beautifully.

XX XY: a unisex label created by a Franco-Korean duo who have fun working and transforming components – a true material and product laboratory, as they make everything themselves.

Their favourite subjects are the noble materials (leather, cashmere and silk), the use of which is boundless: leather with rubber, leather with lurex thread, stitching on leather for a woven look. The results are visually superb.

As for the forms, thought is always given to making them practical and comfortable. What stood out for us was the parachute coat that can be removed without having to carry it in your hands, nifty jackets with pockets on the sleeves for your mobile phone, and gaiter trousers that elongate the silhouette.

YUJ yoga with style:

Because yoga is entering the fashion realm and fabrics are used with well-being and self-development in mind.

We love this idea because of its comfortable materials and sporty edge.

CHRISTOPHE SAUVAT:

Ethnic can sometimes be overwhelming due to overkill. This is not the case for Christophe Sauvat who offers a highly refined collection. We went wild for their ponchos and eye-catching patterns.

We also loved the “city pyjamas” trend: work with an oversized coat, it’s oh-so chic! Check out their website: the photos will leave you hungry for more.

Lil pour l’autre: A small French label based in the north of France (Amiens) that has just turned 50 and knows how to make us dream in colour…

Openstitch knits are just the kind of garments we love to wear in winter. We love them visual, light, hemstitched… over jerseys, legs, but also over dresses so they sculpt the body.

The label doesn’t only work with knitwear, but also mix in leather with their knits and jerseys.

Bonheur: Our little corner of blue sky in the year with its collection whose trademark is white and ivory tones, and tones close to our skin colour. Only a few select pieces are in black so as to highlight studs and fur collars which mark winter.

For Natacha Basic, the creator, the label is a philosophy of well-being – an idea we like very much. She makes us feel good!

Beautiful Soul London: Because purple is one of the fashion obsessions of the moment according to the trend bureau of Martine Leherpeur. A visual addition we subscribe to. It is a strong and enchanting colour on dresses that are rather tame; the result is lovely and dynamic for the figure.

LE LÉON:

Because the creator’s universe is just as important as the product: this label is headed up by a lovely couple – Elise does the designs while Léon, her partner, takes care of artistic direction.

The logo is fun, personal and easy to remember, thanks to the little beret.

And because we so enjoy creators whose products bear light-hearted and fun messages: their sweatshirt with a light and poetic illustration – very Paris glamour – was a big heart-stopper for us. We also loved the flying macaroons!

They work a lot with sweatshirt material and merino. And in a few weeks’ time, be sure to catch their special Saint Valentine’s series!

Creation is going international and some countries are starting to feature in the fashion landscape. We have already noted Romanian and Ukrainian creation. And this year, Turkish designers have the spotlight at the Who’s Next tradeshow with dedicated prizes.

NEJ: Flowing, airy garments made using organic materials with mixtures we love, such as leather and silk.

SIMAY BULBUL TASARIM:

A truly luxurious collection with particularly refined leather work. Leather is printed on, woven, embossed and laser-cut. It is also married with silk and fur. The pieces are exceptional and hugely modern.

The label is eight years old but not yet very well known in Europe.

OSKLEN:

A Brazilian label we’ve been following from the start because of its ingenuity and creativity, including when it comes to exploring different materials. Their business advocates strong ethics by supporting its country’s textile industry. We were impressed by the creator’s incredible background: a heart surgeon with a flair for extreme sports, but who also feels strongly about other areas, which is perhaps what inspires his work and makes it so rich and interesting.

Our selection: a laser-cut leather open-stitched top, psychedelic printed trousers and a salmon-skin football-shaped handbag.

Brazil’s answer to Marc Jacobs!

CULTURE by Cristian Samfira:

This label continues to impress with its work on difficult and stiff materials like leather which it laser cuts for infinite precision. The pattern is perforated into the material itself which is then open-stitched to reveal a colourful lining, adding another visual feature.

3D, pleating and more: the result is highly visual and makes a strong statement!

Defend :

A new Parisian label with Brahim Zeibat as its mascot – not bad for a streetwear label! And why the strong logo (a gun)? It’s about defending the causes that matters to us the most, such as children’s rights. Brahim is part of the team of designers, proving that he’s not only an agile body… even if he does dance like a god!

THE COOL REPUBLIC

We love the idea of a concept store as there is always a personalised selection that does the creators justice.

We are addicted to the t-shirts with moody or humorous messages.

Will it be Jacques Chirac or his wife Bernadette?

For a pain-free nap! It’s a great idea, but could scare the living daylights out of anyone nearby…

MINA FEINGOLF

We take a break from our textile feast to look at objects – here, resin cubes – which nevertheless complement colourful fashion. This is in keeping with the joyful theme of the tradeshow.

Mina is the creator of these fun objects featuring a variety of symbols.

NOT JUST A LABEL

A leading site for creating young designers presented its latest selection of talents at a stand of its own.

SNEHA ARORA: An Indian designer who delves in the army theme by using military prints: troops on fabric and metal accessories that fit perfectly with the omnipotent khaki tones of her collection.

HANGER:

A complete bias for a new substance: latex, which is used in almost all the pieces.

It is truly a revolutionary substance at the moment that we are seeing with the most avant-garde creators.

TVDB: standing for Tom van der Borght (for those who were wondering).

Shield your eyes because this unisex collection is only for the very eccentric!

A very colourful universe with the particularity of proposing an annual collection of mixed textures: Jacquard, wool, jersey, digital prints, etc. Some pieces are single editions and hand crafted. The label has had a year with a designer who approached fashion with a sense of humour.

A bit of light-heartedness never hurt anyone, he says, though his label is only really known in China and Japan, not Europe.

The theme of his collection: the human body, and safari! That’s quite a range!

INBAL GVILI:

An Israeli label that explores organic prints, using a single design, such as trees branching out endlessly, that covers the entire garment. We particularly liked the interpretation of the design on an asymmetrical dress.

PASKAL:

New ideas for dresses with laser cut perforations and coloured lining. A reference to crinoline of olden day dresses, but in a more supple form.

Le Who's Next Automne Hiver 2014-2015 : Les accessoires

Looks et ambiances du Who's next AH 2014 2015