La Fashion Week à Buenos Aires avec Maite Celayeta

Après avoir collaboré avec différents médias en France (LCI, RTL, BFM ou encore Metro et Bien dans Ma Vie !) Maite Celayeta décide de mettre le cap à l’Est et au Sud, elle arrive à Buenos Aires et apprivoise immédiatement cette ville trépidante. Elle collabore d’abord pour Artravel, Biba puis marque une pause pour vivre pleinement l’arrivée de ses deux filles..


Elle crée ensuite le blog MagicSouthAmerica, un blog d’information sur l’art de vivre en Amérique du Sud, les tendances dans ses principales capitales et tout ce qui en fait une destination magique! Dénicheuse de belles adresses, « consommatrice » de bien-être et fan inconditionnelle des voyages, Maite Celayeta aime juste sentir l’air du temps et pouvoir vous en conter la saveur…

Maïté Celayeta c’est une rencontre qui ne s’est pas encore faite dans la réalité, des échanges par mails et déjà des envies communes de partager nos sensibilités. C’est donc avec grand plaisir que nous vous présentons un de ses derniers articles, une revue de presse des créateurs émergents Sud-Américains qui ont présentés leurs collections AH 2013 2014 lors de la Fashion Week de Buenos Aires..

Une Fashion Week pas comme les autres…
Par Maite Celayeta & Audrey Jehanno

De Pablo Ramirez à Mariana Dappiano en passant par CoraGroppo, les créateurs Argentins qui ont le vent en poupe nous ont offert des défilés plutôt pointus. Leurs collections, riches et originales sont assez loin des standards européens et c’est pour ça qu’on aime !
De l’autre côté de l’Atlantique, bien plus au Sud de New York, sur le continent sud-américain il se passe aussi des choses autour de la mode. Moins médiatisée, moins connue et moins suivie par les people, la Buenos Aires Fashion Week Automne-Hiver édition 2013 a pourtant fait le plein de looks intéressants et de créateurs à suivre. Certes ici, on vient à peine de ranger les maillots pour laisser place à une saison d’hiver en parfait décalage avec nos semaines de la mode européennes… Mais si on replongeait dans l’hiver, juste un instant, en mode Amérique du Sud ?

Pablo Ramirez :
Récompensé pour la première fois pour son travail en 1994, Pablo Ramirez n’a eu de cesse que d’attirer l’attention des amateurs de Mode, de jury lors de concours de création mais aussi de metteur en scène pour la réalisation de costumes comme pour le théâtre avec Alfredo Arias dont les œuvres se jouent régulièrement à Paris.
Sa collection Automne-Hiver 2013 est particulière car elle a été commandée par la marque Muaa de mode pour les teens mais elle reflète assez bien son style. Coiffures à la Audrey Hepburn, pièces très années 1950. Le défilé a commencé tout en délicatesse et glamour à la française dans un style inspiré des Demoiselles de Rochefort… Pour finir dans un arc-en-ciel de couleur peu commun chez Pablo Ramirez mais finalement très Argentin. Ici la couleur reprend souvent le dessus!

Mariana Dappiano  est une créatrice Argentine déjà reconnue et présente à New York notamment. Elle a collaboré avec des artistes tels que Marta Minujin avant de présenter sa première collection en 2000.
Pour cette nouvelle collection sa source d’inspiration fut les figures fractales. Résultat: un défilé enlevé, rythmé par une musique des Balkans qui laisse la part belle à la fluidité et aux superpositions. Une collection automne-hiver marquée par des coiffures traditionnelles revisitées en mode futuriste-glamour. So chic!

Paula Ledesma est un personnage à part dans cette série de créateurs. Elle ne travaille que la maille. En même temps dans un pays qui arrive en 5eme position de la production de laine mondiale on peut se dire qu’elle n’a pas choisi cette matière par hasard.
Pour être honnêtes, elle nous a bleuffée avec cette collection Automne-Hiver toute en glamour attitude. Une inspiration un peu guerrière associée à cette douce matière synonyme de confort et Paula Ledesma nous concocte une série de looks en mode ultra sexy et élégant. La belle surprise de cette Buenos Aires Fashion Week!

CoraGroppo qui a commencé en travaillant pour diverses marques argentines a ensuite approfondi son travail en s’interessant avant tout à la morphologie des corps. Créatrice indépendante depuis 10 ans, ses collections sont en vente un peu partout dans le monde : Liban, Arabie Saoudite, Italie, Chine, Russie…et la France c’est pour quand ?
La fille-Rhinocéros, un point de départ ludique emprunté à la nature pour une collection haute en matières et précisions des coupes. La femme CoraGroppo est avant tout naturelle et sexy. Le cuir a une place de choix dans cette collection automne-hiver, un look urbain et élégant sans oublier d’être confortable. On en redemande.

Benitez Emilse c’est la petite dernière des jeunes créateurs Argentins… Elle a commencé sa carrière derriere les rideaux d’une troupe de théatre en tant que costumière puis pour le groupe de Rock Babasonicos avant de lancer sa propre marque l’an dernier.
Si elle sera présente à la prochaine Fashion Week de Las Vegas, c’est surement parce que sa carrière à l’international se profile! Une mise en scène spectaculaire pour des vêtements aussi géniaux. Benitez Emilse propose une collection pour hommes et femmes aux couleurs beige, blanc cassé, et dans des matières nobles comme le cuir et les tissus de lingerie. Étonnant travail autour du cuir et du métal. Bustiers, corsets , porte-jarretelles et harnais : tous les codes de la lingerie et même de l’univers fétichiste sont présents, mais grâce au talent artistique de la créatrice, ces pièces deviennent les bijoux d’une collections remplie de poésie.

Crédit photos des défilés : Bafweek

Et pour finir le voyage quelques images de ce très beau pays..

Les lunettes de soleil de Linda Farrow

Photo du jour