Marchand Drapier l'interview

C’est une affaire de famille qui bruisse la belle étoffe et le savoir faire d’autrefois dont nous avons tant besoin pour cautionner un produit mâle.Le nom de la marque « Marchand Drapier » en impose, on sent la noblesse de la matière avec ce coup de ciseaux qu’ils estampillent ; Il y a de la testostérone, de la vraie pour nous les femmes qui aimons les hommes.
Et quand la matière première est bien en main, la fantaisie s’exprime, toujours de manière juste, toujours avec raffinement.

Madame (Émilie) est pharmacien de formation, et lorsqu’elle prodigue des soins à Monsieur, un spécialiste du textile (Benoit), ça finit dans de beaux draps, ceux d’un marchand drapier.
Nous étions à leur shooting collection homme PE2013. Nos doigts se sont posés sur les détails des cols des chemises, sur les finitions des pantalons….avec beaucoup d’émotion.

This family business brings fine cloth to life using the age-old know-how necessary for creating a menswear product of this calibre.
The name of the label, Marchand Drapier, says it all, its trademark scissors a stamp of nobility. The testosterone is unmistakeable for us ladies, lovers of men.
And when the fabric reaches the maestro’s hands, fantasy comes to life with precision and refinement.

The Mrs and the Mr of the operation, Emilie and Benoit – a trained pharmacist and fabric specialist respectively, put their heads together to create a remarkable product.
We were at the shoot of the SS2013 menswear collection. We ran our fingers over the details of the shirt collars and trouser finishings, and were moved.

The collection is bright and authentic, not unlike the couple who developed it. Their use of essential ingredients – quality, meticulous cuts, elegant nonchalance, and a good measure of feeling – is what makes the collection so enticing. Emilie casts a kind an expert eye over Benoit’s pieces with both love and admiration.

Other than wanting to attire the male population with this collection, we’re delighted to report that it also includes a brand new women’s range which we will be sharing with you shortly, along with the men’s range. Until then, the collection is understandably under wraps.

All that we can tell you, is that Africa is in the air…

We asked a few questions between photos.

Marchand Drapier, where do you come from?
We are both from Toulouse and moved up to Paris a year ago in order to be in the fashion hub. I come from five generations of drapers. Emilie and I have two different, but complementary, styles. Emilie is a trained pharmacist and I’m an artist. She is the head and the structure, while I am the creation.

What are your distinguishing features?
Our unique elegance and trademark pair of scissors. It is our signature. Bold in colour, it is the juncture of know-how and eroticism, as evoked by its pivoted blades: a label created for men.
Also, the quality of our cloth – our fabrics are exclusive and come from Italy. We always work with excellent material.


What is the greatest adventure you’ve embarked upon?
The day we launched our label, Marchard Drapier.


What sort of items can one find in your collections?
The ideal wardrobe: shirts, suits, dinner jackets, as well as softer, more relaxed jackets.


At what point are they a success?
When you see them in the street. When they are loved to the point of being worn to threads.


What are you good at?
Cooking! I create my collections the same way I cook: with heart, the right ingredients, and as simply as possible.


Name something crazy you’d like to do.
Head off to New York, open a boutique and do well. It’s as simple as that!


What is your oxygen?
My family.


What is a creative product?
One that you want straight away; it jumps out at you and doesn’t have to be expensive.


What’s a good compliment for you?
You have a beautiful wife and a beautiful shirt.

You can’t go a day without…
Kusmi Tea’s Detox tea.
My Bassman collarless shirt.
A stylish pair of shoes.


 

Which work of art would you be?
A photo of Peter Beard.

Who do you let into your world?
Very few people: true friends and my feelings.

What makes a successful dinner?
When I cook, a meal is a success when it’s sociable and shared.

Which stylish superhero would you be?
De Niro in Once Upon a Time in America.


You’d never leave the house without…
My wife.

What do you always pack in your suitcase?
My cookbooks and far too much clothing.


Which city suits you the best?
New York. It’s cosmopolitan and full of surprises.

Where do you see yourself in 10 years?
Wherever, but happy.


le site Marchand Drapier

La collection est lumineuse et authentique comme le couple qui la développe. Elle interpelle car on y a intégré quelques ingrédients indispensables, à savoir des composantes de qualité, des coupes soignées, une nonchalance élégante mais aussi une bonne dose de sentiments. Car si Benoit, le créateur cuisine ses pièces, c’est sous le regard bienveillant et averti d’une femme qu’il admire et qu’il aime.

Ce vestiaire, on a d’ailleurs très envie de l’emprunter à la gente masculine et ça tombe bien, la collection est déclinée chez la femme et c’est tout nouveau.

Nous vous la présenterons très prochainement, de même que la collection hommes, mais pour le moment la création est protégée et on les comprend.

Tout ce que l’on peut vous dire, c’est qu’il y a de l’Afrique dans l’air…

Entre deux prises photos, quelques questions.

Marchand Drapier, d’où venez vous?

Nous sommes Toulousains d’origine et avons migré à Paris il y a un an pour être au cœur de la mode. Je suis fils de négociant en tissus depuis 5 générations. Notre duo Émilie et moi, c’est deux styles différents mais très complémentaires. Émilie est pharmacien de formation et moi je suis l’artiste. C’est elle la tête, l’organisation et moi je suis la création.

On vous reconnaît à quoi?

À notre élégance atypique et à notre paire de ciseaux. C’est notre signature , elle est forte par la couleur et le symbole que nous lui attribuons ; le mix du savoir faire et de l‘érotisme pour ces lames entremêlées, une marque créée pour des hommes.

La qualité des matières, les tissus sont exclusifs et viennent d’Italie. Ce sont toujours des matières nobles.

Dans quels beaux draps vous êtes vous déjà mis?
Le jour où nous avons lancé notre marque, le jour où nous nous sommes lancés dans l’aventure des beaux draps de Marchand Drapier.

Que trouve t’on dans vos collections?
Un vestiaire idéal, des chemises, des costumes, des smokings en passant par des vestes plus souples et décontractées.

Elles sont réussies quand?
Quand elles sont dans la rue, qu’elles ont été portées jusqu’à l’usure parce qu’elles ont été appréciées.

Vous êtes doué pour?
La cuisine! Je construis mes collections de la même manière, avec le cœur, de bons ingrédients et le plus simplement possible.

Un truc fou que vous aimeriez faire?
Partir vivre à New York et avoir une boutique là bas, réussir tout simplement !

Votre oxygène?
Ma famille

Un produit créatif?
C’est celui dont on a envie tout de suite, qui surprend, pas forcément cher mais qui interpelle.

Un compliment qui vous va bien?
Tu as une belle femme et une belle chemise.

Les indispensables à votre quotidien?
Le thé Detox de Kusmi Tea
Ma chemise sans col nommée Bassman
Une belle paire de pompes

Si vous deviez être une œuvre d’Art, quelle serait elle?
Une photo de Peter Beard

Vous ouvrez vos portes à qui?
À très peu de monde, aux vrais amis et à mes sentiments.

Un dîner réussi ?
Quand je cuisine, que le repas est convivial et partagé.

Un héros stylé vous seriez qui?
De Niro dans “ Il était une fois en Amérique “

Vous ne sortez jamais sans?
Ma femme

Dans vos bagages il y a toujours ?
Mes livres de cuisine et beaucoup trop de vêtements.

Une ville qui vous ressemble ?
New York car elle est cosmopolite et inattendue

Vous vous voyez où dans 10ans ?
N’importe où mais heureux.

le site Marchand Drapier

Le projet d'une robe...

Le look de Cécile