La créatrice Sarah Sumfleth

Fine et aérienne comme les collections prêt à porter qu’elle propose, Sarah Sumfleth a l’allure et la grâce d’une danseuse. Elle est douce et délicate mais affirmée quant à ses créations ; elle est toujours en quête de belles matières et de finitions parfaites. Son addiction à la dentelle qu’elle mixe à d’autres matières plus matérielles rend ses modèles totalement adaptés à l’air du temps, au confort sexy décontracté que l’on recherche toutes.

Pour vous, notre découverte autour de quelques questions.

Quelle femme êtes vous ?
Entière et gentille mais sans me méprendre sur les gens et leur authenticité.

Quelques moments forts de votre vie ?
Mon enfance en Espagne ; J’ai beaucoup de souvenirs même si j’y suis restée de 4 à 6 ans. La naissance de ma fille et mon mariage qui m’a donné envie de dentelles.

Votre pêché mode ?
Les chaussures Kurt Geiger ; j’en ai une collection assez énorme.

Votre révolution à vous serait ?
Je voudrais que le produit parle plus que la publicité et le marketing ; on a perdu notre « instruction qualité » ; je voudrais qu’on réapprenne à l’avoir et initier les gens au beau produit, qu’ils sachent apprécier le savoir faire et la qualité des produits.

Vos amis on les reconnaît à quoi ?
A la longévité de la relation.

Un héros stylé vous seriez qui ?
Wonderwoman of course ! C’est le rôle de toutes les femmes qui gèrent tant de choses en même temps ; maison, travail, enfants…

Le matin vous sautez dans…?
Mes sous vêtements.

Un compliment qui vous va bien ?
Souriante.

Quelques essentiels de votre dressing ?
Un jean noir, une veste tailleur et des talons de 12cm.

Pour vous le luxe c’est ?
Pouvoir s’acheter de temps en temps une pièce de créateur que l’on peut mixer à des pièces moins chères.

Ce dont vous êtes la plus fière ?
Ce que j’ai construit avec ma famille et ma boite. J’en suis maintenant à ma quatrième collection.

Vous regardez quoi chez un homme ?
Ses mains.

L’élégance tient à quoi ?
A être bien dans ses vêtements. Le noir c’est toujours élégant pour moi.

Si vous deviez être une œuvre d’art, vous seriez ?
Une œuvre de Bruno Bruni ; un corps de femme qui se transforme en oiseau.

Une faute de goût impardonnable ?
Le manque de savoir vivre.

Un shopping idéal ?
Déambuler dans les rues et boutiques d’une ville que je ne connais pas, visiter, découvrir des magasins, des designers nouveaux ; m’arrêter pour déguster un petit plat sur une terrasse. En fait j’aime allier plusieurs choses au shopping.

Ce qui vous séduit, vous horrifie ?
Je suis séduite par l’honnêteté, les gens qui se battent pour ce qu’ils font.
Ce qui m’horrifie c’est le faux, la superficialité, les femmes qui n’acceptent pas la vieillesse et qui usent et abusent de chirurgie.

La couleur de vos sous vêtements ?
Le noir ou les couleurs très pétantes ; le corail, le rose fluo avec un vrai coup de cœur pour les bandeaux « Princess Tam Tam » qui sont fabuleux pour les petites poitrines.

Quels sont vos accessoires indispensables ?
Je ne suis pas très accessoires mis à part les sacs à main. D’ailleurs mon dernier achat est un Patrizia Pepe corail avec des franges qui se porte en bandoulière.
Un bracelet avec une étoile également.

2 pièces indispensables de votre collection ?
Une robe avec un détail dentelle ; un top semi transparent et dentelle.
Ces deux pièces se mixent facilement avec des basics et sont facile à porter en journée comme en soirée.

Un lieu, une pièce où vous vous sentez pousser des ailes ?
J’ai toujours plein d’idées quand je voyage.

Vous vous voyez où dans 10 ans ?
Je ne le sais pas et suis contente de ne pas le savoir. D’ailleurs je n’irai jamais voir une voyante.

Hic & Nunc store à Strasbourg !!

Take a walk à Paris Première side !