Le Vintage à la sauce Inès Mercadal - Paris


Pourquoi le Vintage ?
Je suis d’une génération qui consomme beaucoup, donc j’achète pas cher en fringues et si je dépense c’est pour des accessoires comme des sacs, des bijoux que je trouve aussi en Vintage. Pour les vêtements, ce sera seulement certaines pièces de  couturiers et quelques pièces en jean. Le Vintage pour les sapes c’est aussi souvent chez moi des pièces ayant appartenu soit à ma mère où à ma grand mère qui ont une histoire et que j’adore. C’est ça le coté vintage que j’aime, ce sont des accessoires de marque, super élégants, qui ont traversé le temps et c’est là que je peux dépenser.

Tes pièces ?
Je chine des sacs Hermès ou Chanel ainsi que des bijoux fantaisie des années 80 aux puces de Clignancourt et au marché serpette.
Comme j’adore les accessoires gold , je trouve des boucles de ceinture Chanel ou boutons de manchettes années 80 bien dorés, bien sympas dans la rue Paul Bert Clignancourt.
J’achète des jeans 501, je les trouve chez Kiliwatch ou même chez Guerrisol (17 bis boulevard de Rochechouart Paris 9ème) ! C’est là le moins cher de la frippe mais il y a vraiment beaucoup de trucs pourris, alors il faut fouiller.
J’aime aller aussi  chez « Allison et Sacha », il y a parfois des beaux foulards ou des robes aux imprimés sympatoches.
J’ai également plusieurs belles fourrures de chez Hippie Market, faut compter parfois jusqu‘à 800 euros mais ce sont vraiment de belles pièces. Le must là bas , ce sont les robes Pucci ou Léonard genre ma sorcière bien aimée…. Pour ça, faut avoir du nez et pas qu elles soient trop délavées.Sinon chemises en jean c’est toujours bien chez Killiwatch.

Le coup de crayon de la styliste Marion Lopez !

Es-tu Vintage ?