My Client is Rich ? - Interview

Nicolas Schuster est le directeur de l’agence de communication qui nous accompagne ; nous espérons qu’avec son label « My Client Is Rich » il sera le porte bonheur de notre projet ; un message fort qui ne peut que nous aider à prendre notre envol.Il s’est prêté au jeu de répondre à quelques unes de nos questions..

Quel est le comble de l’élégance ?
Chez l’homme c’est l’accessoire : ça peut être un nœud papillon, des lunettes, un chapeau…   Le style du New Yorkais quoi !
C’est aussi ne pas craindre les décalages de style et savoir porter une veste de costume avec des baskets ou un costume avec une montre plastique de couleur.

La cohérence dans une tenue vestimentaire ?
La cohérence des tissus, des matières en veillant à ne pas marier un tissu trop léger avec un tissu trop lourd, genre un pantalon en flanelle avec un pull en laine et bien sûr le rappel des couleurs : les chaussures à lacet noires avec le bracelet de montre noir etc … tout est dans le détail.

Un shopping idéal sans limitation de budget ?
Génial !! New York, Broadway of course ! Chez Rugby par exemple, chez Uniqlo.
Et puis pour des valeurs sûres je dirais Les Galeries Lafayette, le Placard à Strasbourg pour citer des enseignes locales, l’Habilleur à Paris.

Dernier achat coup de cœur ?
Le foulard que je porte et qui vient du Placard.

Un créateur fétiche ?
Je dirais plutôt des marques car je n’ai pas de créateurs à l’esprit : El Ganso, the Kooples… et pour le luxe, je dirais Tom Ford. Je peux être également un homme Paul Smith.

Etes vous un homme à accessoires ?
Oui plein ! Les boutons de manchette, les foulards, les lunettes de soleil, les ceintures, les chapeaux, les chaussures et bien évidemment les montres par dessus tout ; c’est « le » bijou pour homme, la touche chic. En revanche je ne change pas mes lunettes de vue car elles représentent ma personnalité. Et pour un accessoire à vie pourquoi pas un tatouage…

Si vous deviez créer un produit de mode, ce serait quoi ?
Ce serait une montre, car c’est un produit intemporel et il se customize.
Je porte d’ailleurs celle de mon grand-père qui, un peu mégalo, s’est fait faire une montre sur mesure par un horloger suisse avec ses initiales. J’ai  également une Oméga Speedmaster Automatique, des montres en plastique O’Clock. La multitude de choix me séduit ; ce serait le produit par excellence que je créerais.

Une faute de goût impardonnable ?
L’intolérable combi chaussettes tongs !
Et de suivre la mode parce que c’est la mode !

Un héros stylé, vous seriez qui ?
Mad Men évidemment ! Donald Draper et l‘élégance du style des années 50. Ça a un coté over dressed mais ça me plait.

Une couleur que vous adorez ; Une couleur que vous vous interdisez ?
J’adore le noir même si ce n’est pas très original, le fluo pour les baskets, un beau rouge flashy ou un turquoise pour un pull.
Je suis allergique au violet, c’est terrible le violet…

Les basics de votre vestiaire ?
Les gilets et pulls en V. Je les trouve chez Uniqlo qui fait de super basics avec juste une petite touche originale.
Je dois dire que j’aime bien cette enseigne qui propose des formes classiques avec des tas de coloris. Le pull en V que vous y achèterez n’est d’ailleurs pas forcément moins bien que celui de « the Koople » ; la seule différence sera la tête de mort et c’est parfois un peu trop griffé à mon sens. Dans mon dressing j’aime que la marque ne se voit pas. C’est d’ailleurs ce que je reproche à the Kooples. J’ai l’impression d’être comme il y a 20 ans avec la doudoune Togs Unlimited Chevignon (je n’en avais pas). J’étais en 4ème et tout le monde avait sa tête de canard dans le dos. C’était devenu insupportable et c’est le problème des marques actuelles. « Trop de marque tue la marque » ?
J’ai aussi une très grosse collection de chemises. Elles sont toutes blanches ou bleues et de marques assez variées : Asole&Bottoni, the Kooples, Nodus, Seidensticker, ou même Monop’...

Votre plus grande extravagance vestimentaire ?
Vous frappez à la mauvaise porte car je suis plutôt très classique.
Ah si ! J’ai acheté un pull jacquard chez Pepe jeans. Sur le moment ça m’a fait marrer et pour finir je ne l’ai jamais mis, ou si, à une soirée sur le thème « le pull de la honte ».
J’ai fait exactement tout ce que je déteste ; c’était la mode, je me suis fait avoir !
Sinon en terme d’extravagance, je me suis acheté des imitations Wayfarer Vert fluo.
Je collectionne également les baskets de couleurs, jaune fluo, vert fluo. Mes marques de prédilection : New Balance et Nike.

Tee shirt ou pyjama ?
Tee Shirt of course, je ne sais même pas où s’achètent les pyjamas.
Ca ne s’achète plus ; ça  ne me viendrait pas à l’esprit, c’est l’horreur.

C’est quoi un mec sexy ?
En personnage, je dirais Duchovny dans Californication, du fait de son comportement provoquant.
Ça ne tient pas forcément à la tenue vestimentaire. Y a des mecs qui ne ressemblent à rien en terme de look et qui sont sexy ; c’est leur manière d’être, leur allure, une forme de nonchalance, limite détaché…
Les hommes qui portent la barbe et ont des imperfections sont aussi sexy.
Et pour finir le look rock pour parler tenue : un slim, une veste en cuir.
Un mec pas sexy, ce serait Jogging avec chaussettes au dessus, la gourmette, la chaine, les pyjamas.

Une femme de goût ?
C’est une femme Lizzy Casa Lou évidemment !
La femme de goût arrive dans toutes les situations à avoir un look approprié,  même quand elle sort de la piscine. Elle porte le bonnet ou les bottes de pluie avec aisance ; elle est de toutes circonstances. Si elle est à la montagne, elle a la tenue « coin de cheminée » avec le sac Chalet !  -> ??
Nous avons voulu savoir à quoi pouvait bien ressembler le sac “Chalet” selon Nicolas..nous lui avons demandé de nous dessiner un prototype A/H 2011 que voici  -> 

 On aime 

Fétichiste ?
Oui mais je crois que tout le monde est fétichiste ; mais oui, les foulards, les paires de basket, les montres, les Barbies..

Votre tenue idéale au quotidien, votre tenue idéale pour séduire ?
La même qu’aujourd’hui car je porte toujours veste de costume, jean, chemise, foulard… Je n’ai d’ailleurs pas de tenue du dimanche ; je m’y refuse, je m’habille encore plus ce jour là. Quand ma fille est née, j’ai mis un costume. Ça m’a fait plaisir.

Vous venez d’où, vous allez où ?
Je viens de Saint-Avold et je vais à New York !

 http://www.myclientisrich.com/

  http://myclientisrich-leblog.com/

                                  ....?

Qu’a t’il donc écrit sur cette vitre ?.... La réponse n’est pas bien loin..



La boutique Albe

Les lumières de Strasbourg à Noël